Un très bon entretien avec ma psychiatre. J’ai pu lui dire que la Petite est très présente et qu’elle m’envoie des vagues de chagrin. Ma psychiatre nous a demandé la fonction de la Petite et nous avons su trouver par nous-même qu’elle manifeste ainsi un besoin de réconfort. Il restait à trouver comment nous apporter du réconfort… Nous en avons un peu discuté, de mes options, avec ma psychiatre, sans vraiment trouver la solution idéale mais plutôt des pistes. En tout cas, (A) était exclue des options possibles, parce qu’une éventuelle réponse de sa part n’aurait probablement fait que creuser un peu plus le besoin.

Alors nous voilà de retour chez nous. Nous avions pris le taxi parce que j’étais trop fatiguée pour conduire et parce que je dissociais vraiment beaucoup. Ma première pulsion a été d’aller faire des courses. D’acheter du chocolat et de m’empiffrer autant que possible. De me remplir. Mais je ne l’ai pas fait. A la place, j’ai fait quatre pains Wasa avec du fromage à raclette que je suis en train de manger. C’est limite un peu écœurant arrivée à la quatrième tranche… J’irai peut-être faire quelques courses un peu plus tard, d’autant plus que je dois aller à la pharmacie chercher mes médocs et chez le tabagiste pour chercher du tabac. J’hésite entre jouer à FF VII ou me mettre sous la couverture pondérée avec Biscuit à mes pieds. Peut-être un peu des deux ?

Besoin de réconfort
Étiqueté avec :                            

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *