J’ai fait deux ou trois cauchemars ou, du moins, des rêves pas agréables du tout. Je ne me souviens pas de l’ordre, mais voilà :

  • Mon mari fouille dans mes affaires et trouve un carnet de dessins que je ne lui avais jamais montré. Il commence à le feuilleter pour regarder les dessins d’un œil critique. Je lui dis d’arrêter plusieurs fois d’affilé, mais il ne m’écoute pas. Pour finir j’arrive à lui arracher le carnet des mains et les dessins volent partout. Des dessins magnifiques, moi qui n’ai jamais su dessiner, les détails et les proportions en particulier des corps humains étaient magnifiques. Il s’en va dans la cuisine. Je ramasse mes feuilles de dessin comme je peux, puis je vais le voir dans la cuisine. Je lui dis qu’il a violé mon intimité et que c’était comme s’il avait lu mes journaux intimes. Il me rétorque que je ne partage jamais quoi que ce soit avec lui. Puis il me souffle à l’oreille que je ne l’ai jamais aimé et que je suis juste là par intérêt. Pour me faire entretenir. Il me dit que je n’aurai jamais la maison, mais je lui dis que je veux juste voir les enfants de temps en temps.
  • Dans un autre rêve ou cauchemar, je suis avec Lucie. Dans son bureau. Je ne me rappelle plus bien, mais on se disputait aussi. On n’arrivait pas du tout à se faire comprendre ou seulement s’entendre. Au bout d’un moment, j’ai choisi un mutisme sélectif, mais elle n’arrêtait pas de me titiller, de me dire des choses qui me faisaient mal et qui faisaient écho à l’intérieur de moi. Il me semble que des personnes sont arrivées pour me faire une piqûre de sédatifs et m’emmener, complètement k.o., hors du bureau de Lucie.
  • Le troisième rêve, je ne me rappelle quasiment plus. Il y avait mon mari, Lucie et une autre femme. L’autre femme était en couple avec mon mari, mais il voulait quand même que je lui fasse une fellation ou alors il m’arriverait malheur. J’ai refusé dans un premier temps, puis j’ai cédé. Je ne sais même pas quel était l’enjeu, ni ce que faisaient Lucie ou l’autre femme dans ce rêve.
Cauchemars
Étiqueté avec :        

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *