L’entretien avec Lucie ce matin est déjà flou. Je me rappelle avoir parlé du grand et de ce que ça me faisait de l’envoyer à l’école alors qu’il avait un gros chagrin, puis tout d’un coup, le temps était presque fini. J’ai osé lui demander si ça lui était déjà arrivé de vouloir changer de vie avec quelqu’un et, si oui, avec l’un de ses patients. Sa réponse m’a rassuré. Sur plusieurs plans.

Je n’ai pas fait grand chose aujourd’hui à part une sieste et jouer à FF VII. Pas la force de faire quoi que ce soit. Si, j’ai fait des mini-courses aussi (dont des oranges pour faire du jus). Je me suis trouvé une salade pour le repas du midi, ça m’a fait du bien. C’est bientôt l’heure d’aller chercher les loulous. Je me demande comment ça a été pour mon grand aujourd’hui. Pour la puce aussi, mais surtout pour le grand. Puis il y a eu la thérapie ce matin aussi. Ça épuise, la thérapie.

La nuit n’était pas terrible. Plusieurs réveils et un rêve au petit matin, mais je ne me rappelle plus le contenu, juste que c’était désagréable. Je suis très fatiguée.

Il a plu toute la journée. Ça se sent que l’été est fini. J’ai envie de cocooner, de roupiller, de me mettre sous la couverture pondérée, de préférence près d’un feu de cheminée, mais on n’en a pas. Reste à mettre du chauffage, ça aide un peu.

Déjà flou
Étiqueté avec :                        

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *