On s’était données rdv à Emmaüs avec Margaux. C’était très sympa de flâner ensemble et de discuter librement ailleurs qu’à l’hôpital. Cette bouffée d’air m’a fait beaucoup de bien et elle valait vraiment le coup !

J’ai évidemment fait le plein de livres, comme d’habitude. Je n’ai plus de place dans les étagères, mais ça ne m’empêche pas de continuer à acheter des livres, surtout à Emmaüs où ça ne coûte presque rien.

Je suis toujours un peu angoissée, mais pas trop, pas comme hier. J’ai réussi à passer du bon temps. Ce n’est qu’en rentrant et en me remettant devant l’ordinateur que l’angoisse est revenue. Je n’ai pas pu m’empêcher de regarder les clips tournées à Paris avec la façade de la Banque de France en feu et les affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Cela dit, pas étonnant à ce que ça pète…

J’aimerais bien travailler sur ma thèse mais je n’y arrive pas. Fatigue et angoisse, ce n’est pas une bonne combinaison.

Emmaüs
Étiqueté avec :                            

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *