Je me suis réveillée cette nuit. Pour la première fois en environ 15 jours, je me suis réveillée en pleine nuit. Je ne sais pas pourquoi. Cela étant, je me suis installée à mon bureau et j’ai fini la correction à la main des 10 pages restantes de mon édition. Le truc à pas faire… bosser en pleine nuit. Je le sens aujourd’hui. Je suis crevée et j’ai dû aller me coucher en milieu d’après-midi pour récupérer un peu.

On est mercredi et les loulous ont fini à midi trente. Je me suis arrêtée à McDo parce que je n’avais pas le courage ni l’énergie de me mettre à cuisiner quelque chose. J’ai essayé de faire un peu de ménage aujourd’hui, sans grand succès à cause de la fatigue, mais bon. J’ai reporté les corrections faites à la main de 100 pages sur traitement de texte. C’est pas mal.

Hier, j’ai vu mon assistante sociale puis les infirmières de l’hôpital de jour. Je n’avais pas annulé l’entretien pour finir et ça s’est plutôt bien passé. Je me sentais bien en tout cas et j’étais contente de ne pas avoir annulé.

Mais Lucie me manque et ça me rend triste de ne pas la voir vendredi comme d’habitude, d’autant plus qu’on fait un travail très intéressant avec une frise chronologique de ma vie.

Bébé chinchilla se porte bien. Il ou elle tête beaucoup.

Éveil nocturne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *