La Petite est très présente à l’intérieur. J’ai (nous avons) failli écrire un mail à une personne qui me (nous) manque beaucoup (et qui manque énormément à la Petite), mais qui ne veut plus être en lien avec moi (nous). C’est très compliqué. Et je suis envahie par des vagues de chagrin.

J’ai réussi à ne pas envoyer mon mail. Du moins pour l’instant. Je ne l’ai pas supprimé des brouillons, mais je ne l’ai pas envoyé non plus. J’essaie de toutes mes forces de me retenir, j’essaie de penser logiquement. Nous avons parlé de cette personne (A) avec Lucie en thérapie vendredi dernier. Et du transfert que je faisais sur une autre personne (B). Je pense que ça a réveillé le manque. Ça plus le fait que cette personne (A) vient de faire une publication sur fb, ce qui est très rare.

Le manque est horrible. Heureusement que je vois ma psychiatre demain et Lucie vendredi. J’ai besoin d’être soutenue. Et la Petite a besoin d’être vue et entendue.

La Petite très présente
Étiqueté avec :                    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *