J’ai presque fini mon journal rétrospectif de 2020. Il fait un peu plus de 200 pages sur Word. Je vais finir de le mettre en forme avec InDesign et après je vais m’en commander un exemplaire broché. C’était très difficile de travailler sur 2020, il s’est passé tant de choses et il y a eu tant de souffrance. Le premier confinement était vraiment atroce. Ne pas voir Lucie pendant plein de mois, ne pas avoir le droit de sortir, ne jamais avoir de temps et d’espace rien que pour moi.

Je vais faire la même chose pour les autres années jusqu’à 1987. Je souhaite vraiment avoir mes journaux intimes dans de beaux livres brochés. Pouvoir les toucher, les parcourir, les lire. Faire des liens. C’est un travail de longue haleine mais qui me tient vraiment à cœur.

Sinon rien de neuf. Ou presque.

L’hôpital de jour a rouvert. J’ai été au premier groupe de paroles vendredi matin. Je ne sais pas si j’apprécie ou pas, si ça va être aidant ou pas, je laisse venir pour l’instant. Je me sens fragile et j’ai besoin de cocooner. Je regarde beaucoup 13 Reasons Why en ce moment, sous la couverture pondérée et avec ma machine contre les apnées du sommeil parce que ça me permet de mieux respirer quand je suis allongée.

Presque fini
Étiqueté avec :                

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *