Quand je me suis réveillée tout à l’heure, après 1h30 de sommeil, j’étais très confuse. Je me rappelais certains détails du rêve qui m’avait réveillée, mais c’était tout. Puis en m’installant à mon bureau j’ai compris pourquoi : j’avais été co-consciente avec la Petite et c’était son rêve à elle.

Dans le rêve, j’avais un corps de petite fille et, même ça, ça m’avait étonnée. Je refusais de mettre mes baskets de sport pour l’entraînement qui était imminente. Je savais que l’un de mes agresseurs y serait.

Certains aspects ressemblaient au rêve que j’ai fait l’autre jour quand on s’est fait attaquer par des chats. C’était le dernier entraînement avant un match important. Ils ont essayé de me faire venir dans la voiture par des mots puis en me tirant dessus, mais je me tordais dans tous les sens jusqu’à ce que je me réveille.

Je ne voulais absolument pas retrouver mon agresseur. Ça m’étonne, parce quand j’étais petite, je le préférais, lui, au monstre maternel. J’étais toujours très heureuse de le retrouver, sauf à la toute-fin de notre “relation”, et je sautais dans ses bras. Alors pourquoi, dans le rêve, je fais des misères pour ne pas le revoir ?

Rêve de la Petite
Étiqueté avec :            

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *