Ça va faire une semaine entière que je suis hospitalisée (ce soir). Une semaine depuis que j’ai complètement pété les plombs dans le bureau de Lucie à crier, sauter et taper la tête contre le mur. Ça m’angoisse. J’ai un nouveau rendez-vous avec Lucie ce matin, mais je n’ai pas envie de la voir. Je n’ai plus confiance. Et en même temps j’ai envie de la voir. Et je veux que ça redevienne comme avant, avant de perdre confiance pour elle, avant qu’elle ne me leurre et avant qu’elle ne prenne des décisions au-dessus de ma tête, avant qu’elle ne m’abandonne et me remplace.

J’espère réussir à obtenir une permission cet après-midi. Déjà parce que mon homme a une rage de dent et dois se rendre aux urgences, puis parce que j’ai envie de voir les enfants et aussi faire quelques courses. Du café, du sucre, des gâteaux, des bonbons. Peut-être du tabac aussi. Puis j’ai besoin de partir de zombie-land.

Il y a vraiment des cas ici, tout le monde est mélangé. Entre * qui montre son cul et qui bave horriblement, § qui taxe des clopes à tout le monde et qui fouille les cendriers quand personne ne lui en donne et $ qui donne des gifles, tape la coude dans la fenêtre sans cesse… Puis les autres errants aux marges de l’enfer.

On fait du coloriage pour se calmer les nerfs, on fume, on mange des gâteaux et des bonbons… Certains regardent la télé, mais c’est pas du tout mon truc. Le shit et l’alcool coulent à flots malgré les fouilles. Il est seulement cinq heures du matin, j’ai trop envie de fumer.

Un peu angoissée
Étiqueté avec :                    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *